Politique familiale : les 10 facteurs du succès

6 Jun 16
Robert Lutz

MenCare est une campagne globale de promotion de l’engagement paternel. L’équipe de l’organisation Promundo a rassemblé les connaissances empiriques disponibles pour répondre à la question de la meilleure mise en œuvre d’un congé paternel ou parental pour favoriser l’engagement des pères. Le constat est déprimant : la Suisse remplit au mieux 1 des 10 critères identifiés.

En Suisse, les mamans ont droit à 14 semaines de congé après la naissance afin de se remettre et de préparer la nouvelle vie de famille. A l’inverse, les pères sont forcés de compter sur la bonne volonté de leur employeur. Il n’y a pas de droit à un congé après la naissance. En comparaison internationale, cette situation place la Suisse dans une position misérable. L’UE demande à ses Etats-membres de compléter le congé maternité par un congé parental de 16 semaines. 4 semaines seraient réservées au père au titre de « parental leave ». 

Une étude MenCare démontre qu’afin de garantir une véritable égalité dans les choix de vie, un modèle égalitaire d’organisation familiale repose sur 10 facteurs:

1. Equal for women and men.
2. Non-transferable between parents.
3. Paid according to each parent's salary.
4. Adequate in length for each parent, with a minimum of 16 weeks for each.
5. Offered with job protection.
6. Encouraged and incentivized.
7. Inclusive for workers of all kinds.
8. Combined with subsidized, high-quality childhood education and care, and other policies to ensure equity in all caregiving, particularly in low-income settings.
9. Supportive of diverse caregivers and caregiving.
10. Enshrined and enforced in national law and in international agreements.

Le rapport se trouve ici

French translation unavailable for Share buttons.