You are here

Résolution sur le droit de garde et d’entretien de l’enfant

Résolution sur le droit de garde et d’entretien de l’enfant

French translation unavailable for .
French translation unavailable for .

Le droit d’entretien entré en vigueur en 2017 est basé sur le principe progressiste d’un partage équitable du travail lucratif et du travail familial entre les deux parents. Nous sommes partiellement parvenus à ce que le Parlement prenne en compte notre idée principale, à savoir le passage d’une obligation alimentaire entre les parents à une communauté solidaire entre ceux-ci. En outre, il est nécessaire que la garde alternée soit au moins prise en considération.

Il s’avère malheureusement que la volonté politique n’est pas respectée et que trop souvent le modèle de famille traditionnelle est mis en place après une séparation. Dans certains cas, alors même que le partage équitable du travail lucratif et du travail familial entre les deux parents était effectif avant la séparation, celui-ci a été modifié de façon défavorable pour le père après celle-ci. La garde alternée n’est malheureusement que trop peu souvent appliquée, alors qu’elle serait dans la plupart des cas la meilleure solution pour le bien-être de l’enfant. De plus, dans le cas où la mère poursuit une politique d’obstruction, le père n’a que très peu de chance d’obtenir un règlement équitable du droit de garde et d’entretien de l’enfant sans avoir à déployer de grands moyens financiers et judiciaires. Cette situation doit changer. 

Add new comment